“Ça s’en vient” comme on dit au Québec :)

Derniers réglages, préparatifs, achats et optimisations de poids avant le départ.
Je passe maintenant principalement mes journées à éplucher encore et toujours les sites de voyages et autres tourdumondistes afin de glaner des infos pratiques de dernière minute.

J’aurai dû partir il y a au moins une semaine mais assurément rien ne saurait être acquis. La fautive aurait dû être l’administration française et sa section des “perdeurs” de carte d’identité (plus d’un mois d’attente en tout), ça sera finalement le banquier et son aptitude à parader qui remporteront la Palme haut la main, le théâtre au pays de la calculatrice pour masquer maladroitement l’imprévu prévisible. Bref… Bientôt fini tout ça.

J’ai choisi de partir vers le sud en direction des Canaries dans l’espoir de trouver un voilier pour la transat vers le continent sud-américain. C’est un peu optimiste puisque la saison des alizés se situe plutôt en fin d’année, à partir de septembre (le top étant décembre). J’ai bien posté quelques annonces pour me faire enrôler en tant qu’équipier mais les réponses sérieuses sont toutes sensiblement les mêmes : “Tu es à côté de la plaque mon gars, reviens en septembre” ou bien “Oui pourquoi pas mais je pars dans 6 mois”. Qui ne tente rien…

En guise de plan B (même si normalement un plan A se déroule sans accroc), au bout de deux ou trois semaines de recherches infructueuses sur place, je reprendrai ma descente vers le sud jusqu’à l’aéroport de Dakar pour Rio. C’est plus cher et c’est vendu avec une traversée d’un bout de Sahara en cadeau bonus (en même temps pourquoi pas).

On verra bien :)